TRIBUTE TO SERGE WINTSCH
Vendredi 4 novembre 2022 / Salle Paderewski / 20h / CHF 50.-

TRIBUTE TO SERGE WINTSCH

Alexis Wintsch (dm, conception), Nicolas Wintsch (conception visuelle vidéo), François Lindemann (p, conception, transcriptions et arrangements), Yvan Ischer (ts, conception, transcriptions et arrangements), Jean-Pierre Beltrami (arrangements), Emma Massonnet (vln), Noah Wintsch, Pierre-François Massy, Manu Hagmann (b), Max Jendly (p), Alexandre Huber (p), Olivier Clerc (dm, perc), Alain Petitmermet (dm), Arnaud Racine (g), Pierre Drevet (tp), Yannick Barman (tp), Michel Weber (as, bcl), Maurizio Bionda (as, bs), Danilo Moccia (tb)

Le 11 janvier dernier, sur la plage de Sète, ville où il avait choisi de s’installer depuis quelques années avec son épouse Francine, Serge Wintsch nous a subitement quittés. Architecte reconnu, trompettiste de talent, homme engagé et passionné, il a dédié sa vie à l’architecture, à la musique et au jazz. Directeur durant 23 ans du JazzOnze+ Festival Lausanne avec Francine Wintsch, président de l’association du même nom pendant toutes ces années-là, personnage marquant de l’histoire du jazz en Suisse et en Romandie, il a réussi à faire de ce festival lausannois un événement culturel incontournable et à lui donner une dimension internationale.
Cette 35e édition sera l’occasion de lui rendre un vibrant hommage en célébrant de manière festive et créative la musique qu’il aimait tant: du bebop, au jazz oriental en passant par le free jazz, une brochette de musiciens avec qui il a joué et qu’il a côtoyés tout au long de sa vie se succèderont sur scène en un spectacle fluide et continu, naviguant entre duos, quintets, sextets, octets, double quartet, etc…
Ses deux fils, Alexis et Nicolas Wintsch, l’un architecte et musicien et l’autre vidéaste, ainsi que ses deux amis de longue date, François Lindemann, pianiste et compositeur, et Yvan Ischer, saxophoniste et homme de radio, se sont associés à la création de cet événement pour inviter les spectateurs à s’immerger sans retenue dans l’histoire et l’univers sonore du jazz à travers un voyage musical et visuel composé de projections abstraites.

Avec le soutien de la Ville de Lausanne et du Canton de Vaud

 

En première partie d’Avishai Cohen Quartet 

© Patrick Martin